Posted on

Maison du futur

Espace virtuel de contemplation conçu durant le confinement

Cela devait être la maison du futur: un concept alliant technologie et qualité de vie, un endroit où il fait bon vivre. 

Et pourtant, cette maison fait maintenant partie du passé. Je l’ai conçue durant la pandémie, un peu avant le décès de mon partenaire lors d’un tragique accident. Elle est une trace virtuelle et magnifiée de notre vie confinée.

Pourquoi ai-je voulu imaginer ce futur technologique plutôt que de vivre le moment présent? Pourquoi y ai-je représenté un couple lambda plutôt que de nous y représenter, nous? 

Un an plus tard (en novembre 2023), j’ai revisité cette maison. Et j’ai décidé de la transformer en espace virtuel de contemplation: un lieu de méditation ouvert à tous, et rappel – encore plus qu’à sa conception d’origine – que la technologie est au service du vivre-ensemble.

Son architecture est inspirée par les vidéos de maisons de luxe que mon partenaire et moi aimions regarder sur YouTube, par notre dernier voyage dans les Cyclades, et les premiers projets de design qui émergeaient alors de l’IA et la réalité virtuelle.

Imaginer le futur, c’est tenter de rattraper le temps perdu.

Je vivais à Paris, lui à Londres. Le confinement et le travail à distance nous donnèrent l’opportunité de vivre ensemble. 

Je reconsidérais mes habitudes de nomade numérique et apprenais à me sentir chez moi, à vivre avec lui, dans cette maison du futur.

Je concevais mes projets artistiques sur mon écran d’ordinateur, lui créait ses vidéos Youtube dans notre chambre. 

Avec le confinement, son appartement était devenu à la fois bureau, salle de sport et studio de production.

Qu’il était bon de vivre chaque instant comme une éternité.

Mon travail était dans la réalité virtuelle. Tout paraissait possible. Tout serait plus simple grâce aux nouvelles technologies.

Je m’étais acheté un casque de réalité virtuelle, il était fasciné. Quelques heures par jour dans la réalité virtuelle suffiront pour gagner sa vie, et passer le reste du temps ensemble.

Je finalisais les posters de mes projets artistiques « Sauna » et « Solaire ». Il aimait beaucoup, comme tout ce que je faisais. 

J’aurais tant aimé que les technologies du futur nous permettent de vivre plus longtemps ainsi, plutôt que d’en garder le souvenir.

Inspiration de l’intelligence artificielle