Digressive Prospects
Digressive Prospects > Projets > La Société digressive > Manifeste de la digression

Manifeste de la digression

Vivre sans qu’aucune prétendue nécessité ou vérité absolue puisse nous dicter le sens de notre existence, libres d’apprécier nos contraintes, responsables de la motivation que nous montrons dans chacun de nos gestes : telle est l’humanité prônée par la société dite « digressive ». Cette société érigerait en principe l’arbitraire de nos existences, c’est-à-dire la relativité de tout point de vue sur une réalité dénuée de sens. Elle n’aurait pas pour ambition de s’imposer comme vérité, mais d’offrir aux hommes le plus grand espace de liberté possible afin qu’ils puissent y assumer leurs convictions. L’être humain octroiera toujours un sens singulier à son existence, alors autant s’accorder sur le projet qui fasse le moins souffrance possible à ce qu’il conçoit être. Le projet digressif viserait à ériger en principe celui de n’en imposer aucun à autrui : il serait fondamentalement contradictoire, comme l’est tout projet de société, ce serait là la conséquence de son humanité, de l’absence d’une quelconque vérité qui puisse déterminer l’existence humaine.

Avant de décrire à quoi une telle société pourrait ressembler et vous démontrer, je l’espère, que celle-ci serait viable, voici une brève introduction de quelques notions qui y joueront un rôle important. Celles-ci vous seront réintroduites de façon plus rigoureuse dans les prochains chapitres. Je pense néanmoins qu’énoncer au préalable, et de façon quelque peu spontanée, ces hypothèses et corolaires permettrons au lecteur de comprendre plus aisément l’approche digressive qui lui sera présentée par la suite.

Tags: ,

‹‹ | ››

See the list of all articles